You are on page 1of 6

Chapitre 3 – Protocole Frame Relay

1/6

Chapitre 3 – Protocole Frame Relay

2/6

Chapitre 3 – Protocole Frame Relay

3/6

Chapitre 3 – Protocole Frame Relay

4/6

Chapitre 3 – Protocole Frame Relay

5/6

Access rate (or port speed) Débit d’accès (ou vitesse du port) • The capacity of the local loop. • This line is charged based on the port speed between the DTE to the DCE (customer to service provider). CIR - Committed Information Rate • The capacity through the local loop guaranteed by the provider. • Customers normally choose a CIR lower than the access rate to allow them to take advantage of bursts (rafales) . CBIR - Committed Burst Information Rate • Negotiated maximum which a frame is allowed to burst above the CIR. • Frames are marked as discard eligible (DE). • It cannot exceed the access rate of the link. BE - Excess Burst • Amount of data above the CBIR up to the access rate which frames may use to burst with no guarantee. • Frames are also marked as discard eligible (DE) and cannot exceed the access rate of the link. Résumé
Frame Relay permet une plus grande bande passante, une fiabilité et une résilience meilleures que celles des lignes privées ou louées. Frame Relay permet de réduire le coût des réseaux par un niveau de complexité moins élevé, par des exigences en équipement plus faibles et par sa mise en œuvre plus simple. C’est pourquoi Frame Relay est devenu la technologie de réseau étendu la plus utilisée au monde. Une connexion Frame Relay entre un ETTD du côté du réseau local et un DCE du côté de l’opérateur comprend un composant de couche de liaison et un composant de couche physique. Frame Relay encapsule les paquets de données

Chapitre 3 – Protocole Frame Relay

6/6

reçus dans une trame Frame Relay et passe cette trame à la couche physique pour la transmission par le câble. Un circuit virtuel identifié par un numéro DLCI assure la connexion au réseau de l’opérateur. Plusieurs circuits virtuels peuvent être multiplexés à l’aide d’un équipement d’accès FRAD. Les réseaux Frame Relay utilisent habituellement une topologie à maillage partiel optimisée pour répondre aux besoins en flux de données des clients de l’opérateur. Frame Relay utilise la résolution d’adresse (ARP) inverse pour associer les identificateurs DLCI aux adresses IP des emplacements distants. Le mappage d’adresse dynamique s’appuie sur l’ARP inverse pour résoudre l’adresse de protocole réseau du saut suivant en une valeur DLCI locale. Le routeur Frame Relay envoie des demandes d’ARP inverse sur son circuit virtuel permanent pour détecter l’adresse de protocole du périphérique distant connecté au réseau Frame Relay. Les routeurs ETTD Frame Relay utilisent l’interface LMI pour fournir des informations d’état sur leur connexion au commutateur DCE Frame Relay. Les extensions LMI fournissent des informations supplémentaires sur le réseau Internet. Les deux premières tâches de configuration de Frame Relay sur un routeur Cisco consistent à activer l’encapsulation Frame Relay sur l’interface et à configurer le mappage statique ou dynamique. Selon les besoins, vous pouvez ensuite accomplir un certain nombre de tâches facultatives, comme la configuration de l’interface LMI et des circuits virtuels, le formatage du trafic et la personnalisation de Frame Relay sur votre réseau. La dernière tâche consiste à surveiller le maintien des connexions Frame Relay. Dans la configuration de Frame Relay, il convient de tenir compte du problème de découpage d’horizon qui survient lorsque plusieurs circuits virtuels convergent vers une même interface physique. Frame Relay peut partitionner une interface physique en plusieurs interfaces virtuelles appelées sous-interfaces. La configuration de Frame Relay dépend du mode de facturation des connexions par le fournisseur de services basé sur des unités de débit d’accès et de débit de données garanti (CIR). L’avantage de ces modes de facturation est que la bande passante inutilisée du réseau est disponible et partagée entre les clients, en général sans frais supplémentaires. Les utilisateurs peuvent alors transmettre des données en rafale pendant de courtes périodes. La configuration du contrôle de flux est également affectée par les modes de facturation du fournisseur de services. Vous pouvez configurer la mise en file d’attente et le formatage du trafic en fonction du débit de données garanti. Les ETTD peuvent être configurés de manière à maîtriser l’encombrement du réseau en ajoutant des bits de notification explicite d’encombrement à la source (BECN) et au destinataire (FECN) dans le champ d’adresse des trames. Les ETTD peuvent également être configurés pour définir un bit d’éligibilité à la suppression indiquant que la trame peut être abandonnée au profit d’autres trames en cas d’encombrement. Les trames excédant le débit de données garanti CIR sont marquées par le bit DE qui indique qu’elles peuvent être abandonnées en cas d’encombrement du réseau Frame Relay.